Le CLuB

L'équipe du Cabaret Vert et l'association FRAP continuent de redonner vie à La Macérienne, avec l'ambition d'y créer un espace de créativité permanent dans les années à venir. Après le tumulte de Face B l'été dernier, la musique réinvestit la friche industrielle le temps de deux soirées exceptionnelles :

Les 17 et 18 juin, l'ancienne usine se transforme en CLuB éphémère et invite

IT IT ANITA / WE HATE YOU PLEASE DIE / GARGÄNTUA / IMCHAOS
& dj sets

Avec le soutien d'Ardenne Métropole et de la région Grand Est.

BILLETTERIE

Pour prendre ses billets, c'est juste ici !

 

Accéder à la billetterie

 

Également disponible en points de vente à Charleville-Mézières : le Vert-Bock, la Librairie Rimbaud et la Plaque Tournante. 

Vendredi 17 juin

3 hommes assis dans un canapé devant une tapisserie fleurie
IT IT ANITA
"Du boucan de haute volée"

Les rockeurs belges de IT IT ANITA nous régalent. Définitivement hissés au rang de référence alternative rock depuis leur dernier album Laurent (2018) et la tournée de 150 concerts en Europe qui a suivi, les quatre garçons enfoncent le clou avec Sauvé, un nouvel album en noise massif enregistré en France à l’été 2020.

2 hommes et 2 femmes allongés sur un lit - vue de haut
WE HATE YOU PLEASE DIE
Tripes non-consensuelles

L’espoir est désormais là : les freaks et les opprimé.e.s ont pris les armes, certain.e.s préfèrent se battre plutôt que de prendre des photos de leurs tronches, les sans voix hurlent, l’heure est à la déconstruction. Cette émulsion sociale et sociétale se lie à la musique, une musique hybride qui s’affranchit du genre, groovant du punk à la pop, en passant par le garage et bien d'autres choses. Si le mélange peut paraître périlleux, celui-ci est venu naturellement, le groupe préférant les tripes et le non-consensus à la superficialité. Chaque moment de douceur se paye, les émotions sont désormais libres, de toute façon il n’y avait aucun contrat de base pour ces quatre personnes que rien ne prédestinait à la musique.

Samedi 18 juin

2 hommes membres du groupe de face
GARGÄNTUA
Chanson française post-industrielle

Né de la volonté d’apporter un certain lyrisme brut à une scène électronique qui ne prend plus vraiment de risques, GARGÄNTUA présente un univers énigmatique et surprenant, inédit dans le paysage electro français. Depuis 2015 le duo tresse une Pop Techno hybride aux multiples niveaux de lectures. Mêlant les codes du black métal à une chanson française réinventée GARGÄNTUA choque, dérange et ne ménage pas son public. Rabelaisiens bien au delà du nom qu'ils se sont donnés, J4N D4RK et GOD3FROY se font les porte-parole d'un humanisme désabusé, spectaculaire et tumultueux. En concert, GARGÄNTUA n’a qu’une obsession : dépasser ses propres limites, remaniant perpétuellement ses titres et le show qui les accompagne fédérant adeptes et néophytes en une seule et même marée humaine qui fête ce moment de choix où tout est permis.

une femme regarde sur le côté droit
IMCHAOS
Darkwave / EBM

Imchaos est le side project d’Amandine Stioui, membre du groupe de darkwave parisien Minuit Machine. Accro à la techno depuis l'été 2019, Imchaos ne fait pas dans  la  dentelle.  Ses  sets  sèment  le  chaos,  oscillant entre langueur et brutalité. Ses  genres  de  prédilection  sont  la  techno  indus  et l'EBM qu'elle imbrique à la perfection dans des mixes dérangeants,   violents,   mais   jamais   dépourvus d'émotions. Imchaos est également productrice et a déjà sorti deux Tracks sur le label Sestra Records.

INFOS PRATIQUES

 

La Macérienne

10 avenue Louis Tirman, Charleville-Mézières

A voir également

bannière cabaret vert
La programmation est complète ! Farouchement indépendant, résolument durable et infatigablement agité, le Cabaret Vert revient en 2022 pour une…
Ancienne usine avec filtre photo rose
L'équipe du Cabaret Vert et l'association FRAP continuent de redonner vie à La Macérienne, avec l'ambition d'y créer un espace de créativité…
Greenfloor Club
Elle a été annulée, reportée, puis annulée de nouveau… mais cette fois, c’est la bonne !  La scène la plus dansante du Cabaret Vert s’exporte au…