Une édition 2019 record !

Avec 102 000 festivaliers, l’édition 2019 du Cabaret Vert restera dans les annales comme l’un des plus beaux crus du festival.  

Comme on vient de vivre un truc fort et fou ensemble, on a envie de vous parler de nous. Nous, qui montons ce festival pour les 102 000 festivaliers qui lui donnent vie. Nous, toutes ses mains et tous ses coeurs qui formons une grande famille, fiers que depuis 15 ans, le Cabaret soit devenu un véritable point de repère. Les flèches du Cabaret pointent vers Charleville, centre du monde de la fin de l’été.

Cabaret Vert Overview

5 scènes aux identités de plus en plus affirmées

Nous, qui continuons à naviguer en toute indépendance, sans grands sponsors mais grâce à l’impulsion collective et participative de 2200 bénévoles, de nombreux partenaires, d’habitants impliqués et de festivaliers aguerris, qui tous contribuent à l’ancrage de la marque Cabaret Vert. Une marque “signature” de valeurs toujours plus partagées. Nous, qui restons à taille humaine malgré cette grosse machine qu’est devenu le festival.

Nous, qui avons réussi à donner le sourire à 102 000 personnes cette année, pour un record historique qui nous fait penser que nous continuons dans la bonne direction. Nous, qui nous engageons à proposer chaque année des nouveautés, des scènes retravaillées, des aménagements repensés, une scénographie en constante évolution, un site illuminé. Une programmation magnifiée par 5 scènes aux identités de plus en plus affirmées. Zanzibar, la scène principale, celle des têtes d’affiches, des légendes populaires et des stars. Illuminations, la tête chercheuse où l’on retrouve l’ensemble des styles qui ont construit la réputation du festival, les valeurs sûres et les découvertes. Razorback, le club rock niché dans le Groin-Groin, le bar à bières référence du festival qui suinte le rock indé. Greenfloor, le dancefloor où se retrouvent les clubbers du Cabaret devant les DJs du monde entier dans des ambiances tantôt rave, tantôt house, tantôt rap, tantôt tropicales… Et le retour du Temps descerises, la pause indispensable dans le parcours de nos festivaliers, où les DJs ont régalé les festivaliers dans un village créole revisité.

Une programmation qui invite les plus grands… et les petits nouveaux

Une programmation qui invite les plus grands, Patti Smith et son feu sacré, à qui l’on doit le plus grand moment d’émotion du festival, Orelsan qui clôt à Charleville-Mézières et en apothéose une tournée phénoménale de 2 ans, la visite de deux grands monuments de la scène mancunienne Johnny Marr et James, le show épatant de Twenty Øne Piløts et leurs fans venus des 4 coins de la planète... Mais également les petits nouveaux, le très attendu Koba laD, The Murder Capital copains de Fontaines D.C à qui l’on souhaite le même parcours depuis leur passage sur la même scène l’an passé, LA CREOLE, qui signent l’une des sessions de danse les plus intenses de ces 4 jours et évidemment Salut c’est cool pour le moment le plus foutraque.
Et toujours, le festival BD et ses invités prestigieux (Charlie Adlard de Walking Dead, Didier Tarquin pour Lanfeust de Troy, Régis Loisel de La Quête de l’oiseau du temps, Jean Bastide avec Boule et Bill, ou Julien Neel avec Lou !) qui s’impose comme une véritable référence des rencontres du 9ème art. Sans oublier l’IDéal cinéma, ses thématiques toujours plus inédites pour 30 heures de cinéma, le Temps des Freaks, ses spectacles, jeux et installations fantasmagoriques qui auront, cette année encore, réussi le pari de créer un espace de respiration, de rêveries et de sérénité au cœur même des festivités.

Energie renouvelable et cendriers champignons

Nous, qui vivons un Cabaret toujours vert et durable, le point de départ de l’aventure, où les gestes de chacun comptent, ou presque tout se passe en circuit court et où l’exemplarité du festival est là pour sensibiliser tous les membres de notre écosystème, même après le Cabaret Vert. Nous qui nous lançons dans les énergies renouvelables dans le cadre de nos engagements pour un Cabaret Vert Durable et Solidaire avec 100% des compteurs provisoires du festival alimentés en énergie par Enercoop. Avec un cap 2025 : arriver à 50% d’énergie en provenance de sources d’énergies renouvelables. Un festival où les innovations pour trouver des solutions aux défis du futur se lancent et grandissent tels les projets Neurogreen (poubelle intelligente) et Puri Fungi (cendriers champignons) que ce soit à L’IDéal, le think thank du festival, ou sur tout le site, qui se veut un espace d’échanges autant qu’un lieu de fête.

Adopte un festivalier !

Nous, qui avons mis en pratique la convivialité ardennaise avec Adopte un festivalier, un outil de mise en relation entre habitants du coin et festivaliers, une nouvelle forme d’hébergement touristique où l’hébergeur devient ambassadeur du Cabaret Vert et des Ardennes. Nous, qui n’oublions pas que nous ne sommes pas seuls dans notre coin et qu’à plusieurs nous sommes plus forts. Comme avec nos potes belges de KuratedBy en invitant 3 des meilleurs émissaires du rock liégeois : It It Anita, Cocaine Piss et Le Prince Harry, et de Back in the Dayz de Charleroi en réunissant les espoirs du rap francophone Zola, Krisy, Todiefor et Di-Meh.
Nous qui voulons bosser ensemble, et que tous les bénévoles puissent trouver un sens à leur participation au projet. Nous, qui avons par exemple accueilli l’opération Blablajob, qui permet aux bénévoles de rencontrer de potentiels employeurs dans le cadre du festival.
Ou nous qui avons planté le Châgne, l’arbre totem du Cabaret Vert, œuvre artistique collective et permanente conçue comme un signe de reconnaissance, le point de ralliement des festivaliers. Un trait d’union entre le chêne, emblème des forêts ardennaises et les pièces métalliques qui le composent, fragments du patrimoine industriel de la région.

Un ancrage profond dans les Ardennes

Cette année était l’année des 15 ans. Anniversaire que nous n’avions pas souhaité fêter outre mesure, préférant garder l’idée de festivités futures. Le public en a décidé autrement et nous a offert un anniversaire incroyable.
Car ce «Nous» ne se résume pas à 4 jours de festivités mais il nous ancre profondément ici, dans les Ardennes, mais avec une ouverture au monde fruit d’un travail quotidien et enthousiaste. Une entreprise de tous les instants qui se révélera également bientôt au travers d’un tiers lieu dont vous ne tarderez pas à entendre parler.
Alors nous… Nous qui avons bouclé cette programmation il y a des mois, Nous qui avons rêvé de décors et de lumières féériques, Nous qui imaginions redonner vie à un chêne centenaire, Nous qui tremblions d’excitation à l’idée d’accueillir Charlie Adlard et ses zombies, Nous qui avions la prétention d’organiser un contre G7 avec le think tank de L’IDéal Nous, encore, qui osions espérer que le soleil soit au rendez-vous. Nous qui traversions le site, sourires aux lèvres en croisant licornes, super héros et autres festivaliers grimés. Nous et vous. Pour encore bien des aventures à venir. Le Cabaret vert, un coin de verdure, de poésie, de plaisir et d’expériences, ensemble, à la cool. Nous avons tellement pris de plaisir pendant cette édition. Comme des gamins.

Cabaret Vert Scène Zanzibar
Cabaret Vert Nuit
Cabaret Vert Jour

A voir également

Turbine
L’association FLaP, organisatrice du Cabaret Vert, s’est associée à la Communauté d’agglomération Ardenne Métropole et à la start-up ardennaise…
Didier Super
Réservez dès à présent vos billets pour le concert de Didier Super. L'artiste nous fera le plaisir de venir le 18 décembre au Forum pour un concert…
DEMO
Depuis 2016, FLaP, Le Cabaret Vert et les partenaires de DEMO établissent des recherches et expérimentent des actions pour réduire leur empreinte…